Idée
Le 10 mai 1981 à 20h, les Français découvrent en direct le visage pixelisé de François Mitterand, révélé de haut en bas, sur fond de drapeau tricolore. Trente après, nous avons utilisé Twitter, outil de sondage moderne, pour représenter le visage de chaque candidat par le biais des opinions qu'émettent les citoyens.
Comment ca marche ?
Le profil de présidentiable de chaque candidat est révélé à-la-Mitterand en fonction du volume de tweets qu'il génère chaque jour sur Twitter. Chaque pixel qui compose son visage correspond à un tweet et représente l'opinion d'un citoyen. Un histogramme permet de visualiser chaque jour leurs visages, du 5 décembre 2011 jusqu'au 5 mai 2012, soir du second tour.
L'application permet de visualiser l'ampleur du débat que suscite chaque candidat.
Données
Pour chaque candidat, nous scannons tous les tweets qui mentionnent son nom et ses déclinaisons. Pour François Hollande, par exemple, nous récupérons les tweets qui incluent les chaînes de caractères suivantes : 'François Hollande', '@fhollande', '#FrançoisHollande'.
Choix des candidats
Parmi les candidats déclarés au 7 décembre 2011, nous avons sélectionné les sept qui ont le plus d'activité sur Twitter : Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou, Marine Le Pen, Hervé Morin, Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon.
L'équipe
Martin Daniel
d3.js
Guillaume Galuz
html/css
Mathieu Ripert
back-end ruby